Meisje met bulldog

Journée mondiale des animaux (04/10) : seulement 1,5 % des chiens assurés en Belgique

10 min. temps de lecture

Machelen, le 2 ème octobre 2020 - Un Belge sur cinq possède un chien. La crise de la covid-19 a montré la place importante qu'occupent ce million et demi de canidés dans le cœur de leurs maîtres. 57 % de ceux-ci voient d'ailleurs leur compagnon à quatre pattes comme un remède à la solitude. Chaque année, les Belges dépensent 1,3 milliard d'euros en nourriture et en soins vétérinaires pour leur animal de compagnie. Pourtant, selon les chiffres de l'assureur Corona Direct, seuls 1,5 % des chiens belges sont assurés en cas de problème inattendu.

Les animaux de compagnie, soutien pendant la crise du coronavirus
La Belgique compte environ 1,5 million de chiens. En Flandre, 22,4 % des ménages en possèdent un, pour 18,7 % des familles wallonnes. Chez les moins de 34 ans, le pourcentage est encore plus élevé avec 32 % de propriétaires de chien. Durant le confinement et les mois qui ont suivi, nos fidèles compagnons à quatre pattes ont joué un rôle important dans nos vies, alors que nous étions le plus souvent contraints de télétravailler. 57 % des maîtres voient d'ailleurs leur chien comme un remède contre la solitude. 46 % avouent aussi le considérer comme un enfant (étude de Comeos sur les animaux de compagnie, 2018).

Les chiens sont à peine assurés en cas de circonstances imprévues
Avoir un animal domestique coûte de l'argent. Chaque année, les Belges dépensent près de 1,3 milliard d'euros pour nourrir, faire garder et soigner leur animal de compagnie (SPF Economie, 2016). Sans compter que d'autres problèmes peuvent survenir et entraîner des traitements médicaux et des soins coûteux. Comptez 1.300 à 1.500 euros pour une opération de la hanche, quelque 600 euros pour une chirurgie du ligament croisé et de 900 à 1.500 euros pour une opération de la cataracte. Et si c'est vous qui devez être hospitalisé(e), il faudra prévoir la garde de votre animal... Sans oublier les frais de recherche des chiens fugueurs. Dans notre pays, seuls 1,5 % des chiens sont assurés contre de tels événements imprévus, contre 5 % aux Pays-Bas, 24 % en Grande-Bretagne et 80 % dans les pays scandinaves.

L'assurance pour chien gagne en popularité
« L'assurance pour chien n'est pas encore bien connue en Belgique, mais le nombre de polices souscrites est en constante augmentation. De plus en plus de propriétaires veulent assurer leur ami à quatre pattes contre des circonstances imprévues. Chaque année, on constate une hausse des souscriptions d'environ 20 % », explique Els Blaton, CEO de Corona Direct Assurances. Corona Direct propose une assurance pour chien à la couverture étendue et à un juste prix, défini en fonction de la race et de l'âge du canidé. S'il est plus intéressant d'assurer un jeune animal, l'assurance peut être souscrite à n'importe quel âge.

À propos de Corona Direct Assurances
En 1974, Corona Direct Assurances est devenu le premier assureur direct en Belgique, et cette expérience de plusieurs années lui permet encore aujourd'hui d'offrir le meilleur service. Comme tout se fait via un seul bureau centralisé, non seulement l'assurance est beaucoup plus rapide et plus simple, mais les coûts sont également moins élevés, ce qui se traduit automatiquement par des primes d'assurance moins chères. Avec l'assurance automobile au kilomètre, Corona Direct Assurances a réalisé une première en Belgique, et cette police est devenue son cheval de bataille. À côté de cela, Corona Direct Assurances propose toutes les assurances de base, ainsi qu’une assurance pour chiens, un produit intéressant. En tant que filiale de Belfius Insurance, Corona Direct Assurances est un partenaire extrêmement fiable.

Contacts presse :

Vous avez des questions ou besoin d'aide ? Nous sommes heureux de vous aider