Avant toute chose, il importe de cibler vos besoins, de faire le point sur l’usage que vous en ferez en pensant notamment aux critères de taille du véhicule ou encore au nombre de places à bord. Sur base de ces éléments, votre choix s’orientera soit vers l’acquisition d’un véhicule neuf, d’occasion, ou vous pourriez également abandonner l’idée de la possession pour vous tourner vers les voitures partagées.

Etape 1: évaluez vos besoins

La voiture idéale dépend de vous et de ce que vous en attendez. D’un côté, certains la choisissent parce qu’elle révèle une facette de leur personnalité : « je suis sportif et branché » ou « j’aime le style rétro » ou encore « je suis sensible à l’environnement » et conduiront un modèle qui reflètera l’image qu’ils souhaitent laisser transparaître. De l’autre côté, les amateurs de sensations fortes ne se verront qu’au volant d’un modèle sportif : « je suis amateur de moteurs puissants et bruyants ».
Enfin, une troisième catégorie de personnes recherchent simplement un véhicule pour son objectif premier, à savoir le déplacement d’un point A à un point B. Ceux-là seront plus attentifs aux fonctionnalités du modèle. Si vous vous retrouvez dans ce profil, voici quelques considérations pratiques à garder à l’esprit :

  • Combien de passagers devez-vous transporter? Si elle est réservée à un usage personnel, préférez une citadine. Si, en revanche, elle est destinée à un usage familial, optez pour un monospace ou un break ;
  • Sur quel type de route conduirez-vous principalement ? Les distances sur autoroute, route de ville, nationales ou de campagne, font une différence de taille et influenceront forcément votre choix final. Le SUV est parfait pour ceux qui considèrent la ville comme une jungle urbaine tandis que le tout-terrain conviendra aux trajets réguliers sur des routes plus escarpées,  ;
  • Comptez-vous parcourir de longues distances ? Dans ce cas, l’économie de carburant sera un point d’attention particulier ;
  • Préférez-vous une boîte manuelle ou automatique ?
  • De quelle capacité de chargement avez-vous besoin?
  • Avez-vous besoin d’une remorque ?
  • Disposez-vous d’un carport ou d’un box ?

Etape 2 : définissez votre budget

A moins de régler l’achat de voiture en espèces, vous devez songer à son financement. Quelle somme devez-vous y consacrer ? Selon une règle communément admise, vous ne devez pas dépenser plus de 15% de votre revenu mensuel pour le financement d’une nouvelle voiture. Un modèle d’occasion sera souvent plus abordable, sans négliger la règle du financement qui vous évitera des coupes dans d’autres postes de la vie quotidienne. Comptez aussi dans votre budget les frais de carburant, de taxes et d’assurance selon le véhicule que vous choisirez. Il vaut dès lors mieux connaître votre budget à l’avance pour choisir ou négocier votre prochaine voiture. 

Etape 3 : véhicule neuf ou d’occasion ?

Si votre choix se porte sur une voiture neuve, rien de tel que d’investir dans un modèle ultra récent, tout droit sorti d’usine. Vous bénéficierez de la garantie constructeurs et des dernières innovations technologiques. 
Si, en revanche, vous optez pour une voiture d’occasion, pensez à vérifier sa cote automobile sur les sites dédiés. Vous ferez un tri en consultant les petites annonces en ligne, rédigées par un professionnel ou un particulier.

Pour dénicher la perle rare, sachez décrypter les informations qui y sont reprises :

  • Prêter attention aux photos : vérifiez que tous les angles de vues soient visibles et méfiez-vous des photos parfaites, ressemblant aux clichés de magazine ; 
  • Vérifiez que tous les documents indispensables du véhicule seront fournis. Préférez un véhicule vendu avec car-pass et contrôle technique en ordre ainsi qu’avec un carnet d’entretien :
  • Pensez à vérifier l’usure de pneus et éviter ainsi des frais supplémentaires à court terme.

N’achetez le véhicule qui vous aura convaincu qu’après l’avoir vu, voire essayé pour balayer toute mauvaise surprise. 

Etape 4 : choisissez les options 

Les options ne sont pas… une option à négliger. Les options de confort apportent cette touche pratique et agréable à la conduite quotidienne et ajoutent un sentiment de sécurité. Laquelle est essentielle pour vous ?

  • Climatisation automatique ou manuelle ;
  • Toit ouvrant électrique ;
  • Sièges en cuir ;
  • L’aide au stationnement ;
  • Le freinage ABS ;
  • L’ordinateur de bord ;
  • Les régulateurs de vitesse ;
  • L’aide au freinage d’urgence.

La sécurité est un volet essentiel à ne pas négliger. A l’heure des voitures équipées d’options à la pointe de la technologie, le choix des options de sécurité est très vaste. Sur laquelle ne ferez-vous pas l’impasse ? 

  • Capteur de luminosité ou de pluie ;
  • Système de surveillance d’angle mort ;
  • Assistance au maintien de voie ;
  • Avertissement de collision ;
  • Radar de recul ;
  • Sécurité anti-incendie ;
  • Rétroviseur automatique jour/nuit ;
  • Contrôle de pression des pneus ;
  • Contrôle électronique de stabilité.

Etape 5 : quel carburant choisir ?

Pas toujours facile d’y voir clair au moment de choisir le carburant. Le mode de carburation est large : essence, diesel, hybride, électrique ou même GPL. 
Les moteurs essence ont la cote, particulièrement auprès des citadins. Ils offrent une facilité d’utilisation, de performance et se révèlent plus économiques sur de courts trajets.

Les modèles hybrides (essence + électrique ou diesel + électrique) séduiront les personnes attentives aux questions environnementales parce qu’elles combinent des énergies fossiles avec des énergies renouvelables et affichent de faibles émissions de CO2 tout en offrant une puissance importante. Grâce aux batteries électriques, le bruit de fonctionnement est également réduit.

Quant aux voitures électriques, elles ont le vent en poupe et répondent aux exigences des écologistes dans l’âme. Elles fonctionnent à l’électricité et ne rejettent pas de CO2 étant donné qu’elles n’utilisent pas de carburants fossiles. Toutefois, le prix d’achat du véhicule reste encore élevé à l’heure actuelle. La plupart des modèles bénéficient d’une capacité d’autonomie d’au moins 150 km, voire de 200 km ou plus, sur autoroute. En conduite économique et raisonnée, il est même possible d’atteindre 500 km sur certains modèles. Il faut toutefois veiller à s’assurer de l’accessibilité à des bornes de chargement.
Enfin, pour les automobilistes parcourant de longues distances, les moteurs au diesel restent une option avantageuse. Plus chers à l’achat, ces véhicules s’avèrent économiques sur le long terme. Point négatif : leur image est ternie à cause de leur caractère polluant. 

Etape 6 : arrêter son choix

Même si l’investissement dans une nouvelle voiture n’est pas une décision facile tant la gamme est vaste, le passage en revue de ces différents critères influencera votre choix définitif. En cas de doute, prenez le temps de la réflexion et évitez ainsi les remords de l’acheteur a posteriori.
Gardez en tête que vous réalisez un achat pour le long terme. Chaque détail compte puisque votre prochaine voiture doit pouvoir répondre à vos besoins quotidiens.