Koppel dat een bulldog koopt

Les Belges ont été nombreux à adopter des animaux de compagnie pendant la crise du coronavirus

Kirsten Van Praet

Kirsten Van Praet |

3 min. temps de lecture |

Animaux de compagnie

La Journée mondiale des animaux de compagnie a eu lieu, il y a peu. Son objectif ? Mettre nos amis à poils (ou à écailles) préférés sous le feu des projecteurs… et ils sont de plus en plus nombreux. Depuis la crise du coronavirus, 31 % de tous les propriétaires d’animaux domestiques ont acheté leur premier ou un nouveau compagnon à câliner, à amuser ou à promener. Un atout séduction pour toute famille, bien qu’il soit essentiel d’anticiper les coûts liés à une telle acquisition.

Les chats et les chiens restent les plus populaires

La crise du coronavirus et ses confinements ont isolé bon nombre de personnes. Nous avons été privés de nos amis et de notre famille pendant un long moment. Cette situation a incité de nombreux Belges à acquérir un animal de compagnie. Depuis mars 2020, près d’une famille sur trois a adopté un petit compagnon. Les chats semblent avoir gagné la plupart des cœurs.

La majorité des propriétaires d’animaux de compagnie ont acheté un chat pendant la crise du coronavirus (13 %). 11 % ont opté pour un chien. Les lapins, les hamsters et les oiseaux suivent, mais dans une moindre mesure. Sachant que la Belgique compte environ 5 millions de ménages, quelque 650 000 familles ont donc accueilli un chat et un demi-million de familles, un chien, au cours des 18 derniers mois.

Nous espérons que tous ces animaux ont trouvé un foyer chaleureux et que ces milliers de ménages ont tenu compte de tout ce qu’implique l’accueil d’un chat ou d’un chien. Une balade quotidienne, l’achat d’aliments spécifiques, un panier ou un coussin douillet, l’apprentissage de la propreté... Ce n’est qu’un aperçu des aspects qui entrent en ligne de compte et qui requièrent beaucoup de temps et d’énergie.

Qu’en est-il des frais vétérinaires ?

Les visites chez le vétérinaire sont indispensables. Tous les chiens et les chats doivent être vaccinés et examinés régulièrement. Environ la moitié des propriétaires d’animaux de compagnie sont allés chez le vétérinaire l’année dernière pour l’une de ces raisons. De nombreux animaux ont également souffert de maladies, d’infections ou d’accidents, avec les coûts que cela engendre. Près de 4 propriétaires d’animaux sur 10 ont payé entre 100 et 300 euros chez le vétérinaire sur une base annuelle. Ces frais étaient même encore plus élevés pour près d’un quart d’entre eux.

Vous ne voulez pas avoir à vous soucier des frais vétérinaires de votre chien ? Corona Direct est votre meilleur allié grâce à l’assurance pour chiens, disponible dès 120 euros par an. Vous ne paniquerez plus lorsque Max foncera dans les barbelés ou mangera quelque chose qui ne lui était pas destiné. Nous prenons en charge les frais vétérinaires imprévus. Votre animal s’est enfui ou il a été volé ? Vous êtes hospitalisé et temporairement incapable de vous en occuper ? Corona Direct se charge de tout.

Vous voulez en savoir plus ?

Consultez nos formules

Vous avez des questions ou besoin d'aide ? Nous sommes heureux de vous aider