Dans les espaces fermés et très fréquentés comme les trains, métros, trams et bus, les obstacles sont nombreux : rampe d’escalier, d’escalator, portières d’ouverture, foule en présence, …  Préparez-vous à affronter les risques avec ce rappel des consignes et des nouveaux objets qui équipent nos quotidiens. 

Dans les transports en commun

Même s’il est préférable de privilégier les moyens de transport individuels comme la voiture ou le vélo, il n’est pas possible pour tous de faire l’impasse sur les transports en commun. Que ce soit pour vous rendre au travail ou déposer vos enfants à l’école, si vous prenez les métro, tram ou bus, rappelez-vous  :

  • La distanciation sociale reste d’application partout où vous vous rendez. Gardez vos distances, au moins 1,5 m avec les autres usagers, sur le quai et dans les  rames si possible ;
  • Le port du masque reste obligatoire dans les lieux publics. En tissu ou de type chirurgical, encore faut-il le porter correctement. Alors, à moins d’être Voldemort, rappelez-vous que le masque doit couvrir la bouche ET le nez : 

  • Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Plus que jamais en cette rentrée, l’adage vous épargnera un stress inutile. Si le télétravail a été adopté ces derniers mois par une majorité d’employés, un retour progressif et plus fréquent au bureau est à prévoir prochainement. Evitez les heures de pointe durant lesquelles les transports publics sont plus fréquentés. La rame ou le bus est plein et rend difficile l’application de la distanciation sociale ? Prenez le suivant. Prévoyez dès lors un temps de trajet plus long pour arriver calme et prendre le temps de faire une pause-café et écouter les derniers potins de bureau.

Sortez équipé(e)

Les boutons d’ascenseurs, d’arrêt du bus, sonnettes ou autres touches des terminaux de paiement sont devenus des obstacles à contourner pour éviter la transmission du virus.
Un lavage régulier et minutieux des mains est fortement recommandé, autant que l’utilisation de gel hydroalcoolique.
Heureusement, de nombreux inventeurs ont rivalisé de créativité, depuis le début de la pandémie, pour nous faciliter la vie. Ils ont inventé ou amélioré des objets qui ont le mérite de nous prémunir d’une contamination au covid-19. Deux objets ont retenu notre attention :

  • L’ouvre porte sans contact, pensé pour accrocher les poignées de porte ou loquets, appuyer sur les boutons d’ascenseurs, de sonnettes, interrupteurs ou touches des terminaux de paiement mais aussi pour tourner les robinets.


©TDL

  • Une poignée de porte pour coude : très courante dans les hôpitaux, elle est plus rare à trouver ailleurs. Pourtant, les poignées sont de véritables foyers de contamination au virus, présentes dans les entreprises, maisons de repos, hôpitaux, etc. Dans le contexte actuel, nul doute que le succès de la poignée pour coude pourrait ne fera que croître.


©Materialise

Adoptez de nouvelles habitudes

La bise, c’est tellement 2019. Les temps ont changé et les tendances aussi. Le salut par le coude ou les pieds, c’est bien mais on peut mieux faire. Les sources d’inspiration sont nombreuses. Au Japon, la population évite le contact et se salue en se penchant vers l’avant. Une pratique en parfaite adéquation avec la distanciation sociale.
La science-fiction aussi nous fournit quelques idées pour innover en la matière. Dans l’univers Marvel, les habitants du royaume Wakanda, croisent les bras pour se saluer : original, puissant et totalement corona-proof.   

Votre voiture passe beaucoup de temps au garage ?

Si vous voiture prend aussi ses distances avec le bitume, plus souvent garée que sur la route, pensez à adapter votre formule d’assurance à votre usage. Avec l’assurance au kilomètre, vous allègerez votre budget en ne payant que pour les distances parcourues, rien de plus. Une mobilité changeante mérite une formule sur mesure. A vous de jouer !