Tout est question d’anticipation. En instaurant de nouvelles habitudes comme la reprise du rythme de sommeil, la préparation des affaires et un brin de communication, les angoisses dues à la rentrée peuvent vite se dissiper ou du moins être réduites pour une reprise en toute quiétude. Voici quelques conseils pour donner un coup de pouce :  

Parlez de l’école

Les enfants ont besoin d’être rassurés. Rien de tel que de les inciter à exprimer leurs inquiétudes. Engagez la conversation, sans forcément axer le sujet sur les angoisses, et profitez de l’occasion pour leur rappeler la routine à laquelle ils étaient familiers. S’ils en éprouvent le besoin, ils se sentiront libres de vous faire part de leur stress dû à la rentrée. 

Instaurez le nouveau rythme de sommeil

Une préparation au rythme scolaire passe aussi par la reprise d’une routine du sommeil plusieurs jours avant la rentrée des classes. Le nouveau rythme sera ainsi mieux assimilé et la fatigue n’accentuera pas le stress. Depuis, plus une (bonne) habitude est répétée et mieux elle sera adoptée. 

Partagez votre expérience

Partagez les techniques que vous utilisez lorsque vous vous sentez stressé : discussion avec un(e) ami(e), faire de l’exercice ou le recours à des techniques de respiration de pleine conscience. Vos propres astuces pour faire face à un retour au travail ou dans toute autre situation difficile pourraient être aussi efficaces pour vos enfants. Livrez-leur vos secrets, ils se sentiront moins seuls et pourront piocher dans vos bonnes idées.

Soyez disponibles autant que possible

Il se peut que vos enfants vous fassent un compte-rendu après leurs première journée d’école mais l’inverse aussi est possible et ils pourraient s’abstenir. Incitez-les à s’ouvrir en créant un espace qui vous sera réservé. Une promenade à pied ou la préparation de recettes de cuisine en famille offrent cet espace d’ouverture propice aux confidences.

Rappelez les points positifs

Avec la rentrée, d’autres sources de joie et de divertissement feront aussi leur retour. Il peut être judicieux d’évoquer des événements que l’enfant attend avec impatience, comme la réouverture de son magasin préféré, la possibilité de revoir les camarades d’école ou encore de faire un arrêt chez son glacier préféré.

Créez un poste de travail

Si vous ne pouvez pas aménager un espace entièrement dédié à ses devoirs à la maison, il est toutefois facile de concevoir un panneau d’étude entièrement réservé au travail et qu’il est possible de déplacer dans d’autres pièces. Vous pouvez le concevoir à partir d’un carton épais et le décorer avec votre enfant. Ce panneau symbolisera les moments réservés aux devoirs et leçons tout en faisant barrière aux distractions visuelles pour ainsi créer une ambiance calme et studieuse.

Préparez leur équipement

Une bonne organisation passe aussi par la préparation des tenues, boîtes à tartines et équipements scolaires.
Prenez de l’avance en préparant les vêtements qu’ils porteront toute la semaine en leur compagnie afin qu’ils soient associés à ce choix. Vous gagnerez un temps précieux chaque matin après les avoir passés en revue en fonction de la météo du jour.
Quant aux fournitures scolaires, veillez à disposer d’un petit stock pour les remplacer au besoin. Vous éviterez de cette manière la crise de nerfs un soir de semaine causé par une pénurie de feutres ou autres chemises en plastique. 
Enfin, prévoyez un panier à lunchs et à collations à l’avance. Vous pourrez le soir venu préparer la boîte à tartines avec votre enfant, soit avec le surplus de votre dîner, soit en vous servant de ce panier composé, par exemple, d’œufs durs, de légumes crus, de fromages ou de charcuteries.
Grâce à ces astuces mises en place au préalable, vous pourrez profiter tranquillement de votre café avant d’entamer votre journée de travail.

Aménagez la banquette arrière de la voiture

Grâce à cette astuce, vous allez vous simplifier la vie de bien des façons. Prévoyez des mouchoirs et des lingettes nettoyantes pour parer aux petits aléas. Prévoyez aussi des collations pour un petit-déjeuner sur le pouce ou disposez son livre préféré pour maintenir une atmosphère zen sur le chemin de l’école. 

Rentrez bien assurés

Même avec une préparation minutieuse, les petits incidents sont imprévisibles.
Pour faire face aux petits accidents qui peuvent coûter très cher, 90% des Belges ont déjà opté pour une assurance Familiale qui couvre tous les membres de la famille. Chez Corona Direct, une assurance Familiale est déjà disponible à partir de 65 € par an et vous couvre contre les dommages que vous ou votre enfant pourriez causer à des tiers. Sur la route de l’école ou devant votre domicile, un incident est vite arrivé à bord d’un vélo ou d’une trottinette sur le véhicule du voisin par exemple. Soyez prévoyants et bonne rentrée !