Auto die tankt met CNG

Pourquoi les voitures électriques et hybrides sont-elles en plein essor ?

Kirsten Van Praet

Kirsten Van Praet |

3 min. temps de lecture |

Mobilité

Le réchauffement climatique est une réalité et il impacte l’industrie automobile. Les fabricants doivent commercialiser des modèles plus respectueux de l’environnement. Selon une étude menée par Jato Dynamics, les voitures hybrides et électriques ont conquis 25 % de parts de marché en Europe en septembre 2020.

Voitures électriques et hybrides en Belgique

Avec pas moins de 327 800 voitures vendues en septembre 2020, l’Europe mise désormais résolument sur les véhicules hybrides et électriques. Si la voiture au diesel est un peu moins populaire, la voiture à essence reste la norme avec une part de marché de 47 %. Mais qu’en est-il en Belgique ?

Lors de l’achat d’une nouvelle voiture, nous optons encore principalement pour les voitures à essence (47 %) et les voitures au diesel (35 %), mais les modèles électriques et hybrides sont en plein essor. 17 % de toutes les voitures neuves vendues sur le marché belge appartiennent à ce groupe plus respectueux de l’environnement, dont 12 % sont hybrides et 5 % électriques.

Pourquoi les voitures électriques gagnent-elles en popularité ?

La hausse des ventes de voitures électriques est due à la sensibilisation des consommateurs, mais aussi à l’évolution de l’offre. À partir de 2021, les constructeurs automobiles devront respecter la limite d’émissions de 95 grammes de CO2/km. Ils doivent donc se concentrer sur des modèles plus petits et des alternatives à l’essence et au diesel.

Le groupe des constructeurs automobiles qui proposent des modèles électriques et hybrides dans leur gamme ne fait donc que croître. Nous ne pensons plus seulement à la Tesla, mais aussi à l’Audi e-tron, la BMW i3, la Citroën AMI, la Mazda MX-30, etc. Les voitures sont encore souvent assez chères aujourd’hui, bien qu’il existe maintenant aussi des modèles dont le prix d’achat est inférieur à 40 000 euros. Mais plus la technologie sera populaire, moins elles seront chères. Nous nous attendons à une nouvelle baisse des prix au cours des cinq prochaines années. La limitation de 200 à 450 km est, par ailleurs, moins pertinente aujourd’hui, puisque nous sommes plus souvent à la maison et que nous ne parcourons de toute façon pas plus de 40 km par jour en moyenne.

Une tendance ou l’avenir ?

Les voitures électriques et hybrides ne constituent donc pas une simple tendance. Elles gagneront encore plus de parts de marché dans les années à venir, grâce à la baisse des prix, d’une part, et aux normes environnementales, d’autre part. Cela ne suffira toutefois pas pour respecter les normes environnementales. Outre l’électrification de ses transports, la Belgique misera davantage sur l’autopartage, la vie urbaine, les pistes cyclables et les transports en commun. Le kilomètre le plus vert est évidemment celui que vous ne parcourez pas.

Vous parcourez peu de kilomètres ?

Ne payez que pour ce que vous roulez.

Vous avez des questions ou besoin d'aide ? Nous sommes heureux de vous aider