Geparkeerde wagens

Voiture à l’arrêt : les précautions à prendre

Nevert Degirmenci

Nevert Degirmenci

3 min. temps de lecture

Mobilité

Depuis plusieurs semaines, le confinement a créé une situation inédite pour les automobilistes aussi, contraints de laisser leur voiture garée dans la rue ou dans un garage. Beaucoup s’interrogent sur l’éventuelle détérioration de leur voiture à la longue. A juste titre. Des précautions doivent être prises pour veiller à son bon fonctionnement en prévision du jour où il sera de nouveau possible de l’utiliser.

Cet arrêt prolongé aura-t-il des conséquences sur votre voiture ? Tiendra-t-elle le coup ? Tout d’abord, les voitures sont conçues pour résister aux conditions météorologiques. Bien qu’il soit conseillé de la mettre à l’abri dans un garage, à condition d’en avoir un, le stationnement en rue reste la solution pour la majorité des automobilistes. De plus, en raison de la crise actuelle, le stationnement dans les villes est gratuit. Vous pouvez prendre soin de votre voiture et anticiper la reprise en suivant nos conseils d’entretien.

Votre batterie résistera-t-elle ?

L’immobilité prolongée, les nuits froides et les courtes distances risquent d’abîmer votre batterie.

Même à l’arrêt, les batteries consomment de l’énergie. Faut-il la débrancher ou non ? Les avis divergent sur la question. Ne prenez pas de risques en réalisant cette manœuvre sans l’intervention d’un professionnel.

En temps normal, il est déconseillé de démarrer votre voiture et de la laisser tourner sur place. Toutefois, à circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles. Faites tourner le moteur au ralenti pendant une quinzaine de minutes à environ 1.500 tours/min.

Autre solution pour l’entretenir : plutôt que d’aller faire vos courses à pied, privilégiez exceptionnellement la voiture pour faire le trajet jusqu’au magasin, en faisant un léger détour, pour respecter les consignes de sécurité actuellement en vigueur.

Comment vérifier les pneus ?

La vérification de la pression des pneus est essentielle. Après une longue période d’arrêt, les pneus risquent d’être sous-gonflés avec pour conséquence, une tenue de route fragilisée. Les risques de crevaison ou d’éclatement sont alors plus élevés. Lorsque vous reprendrez la route, il est dès lors conseillé de vérifier la pression de vos pneus et, si nécessaire, de l’augmenter, conformément aux instructions du constructeur.

Un réservoir plein ou vide ?

L’idéal est de remplir le réservoir d’essence à moitié avant de stationner votre voiture, afin d’éviter qu’une couche de résidus de saleté ne se dépose au fond du réservoir si celui-ci est vide. Avant de reprendre une conduite habituelle, il est recommandé de refaire un plein afin de permettre le mélange du vieux carburant avec le nouveau.

Un check-up général

Prenez soin de votre voiture immobilisée avant la reprise en passant en revue plusieurs points:

  • Veillez à protégez vos balais d’essuie-glace afin qu’ils ne se collent pas au pare-brise. Leur revêtement en caoutchouc pourrait s’abîmer si cela était le cas.
  • Pensez à aérer l’habitacle en ouvrant de temps à autres les fenêtres
  • Vérifiez le niveau de votre liquide de frein et de refroidissement
  • Testez votre pédale de frein et votre embrayage

En résumé, un seul mot d’ordre : prenez vos précautions et anticipez. Cela vous évitera des frais supplémentaires d’entretien ou de réparation ainsi que des délais d’attente auprès des garagistes face aux nombreuses demandes au moment de la reprise.

Enfin, prenez le temps de vous pencher sur votre assurance. Que votre voiture soit sur la route ou immobilisée, avec l’assurance au kilomètre, seuls les kilomètres que vous parcourez réellement comptent. Comparez dès maintenant en demandant une offre !

Faites une simulation en quelques clics !

Découvrez le montant que vous pouvez épargner.

Vous avez des questions ou besoin d'aide ?

Nous sommes heureux de vous aider

lotte lotte
  • Envoyez nous un e-mail

    Réponse dans les 10 jours

  • Appelez-nous

    Réponse immédiate