Report à 2022

Malgré tous les efforts consentis pour respecter les normes sanitaires, le prochain Salon de l’Auto ne pourra se tenir qu’en 2022. Le directeur du Salon, Pierre Lalmand, s’explique : « Dans la mesure où la pandémie gagne à nouveau rapidement du terrain, la FEBIAC doit se rendre à l’évidence : l’évolution actuelle de la pandémie de Covid-19 ne permet pas d’organiser un salon “physique” mettant à l’honneur les automobiles, motos et utilitaires légers. Nous ne voulons en aucune façon compromettre les mesures de sécurité et la limitation des contacts que le gouvernement attend de chaque citoyen et de chaque organisation. »

Déception pour un demi-million de visiteurs

Bon nombre de concessionnaires automobiles avaient déjà confirmé leur présence et entamé leurs préparatifs pour proposer des conditions salon intéressantes aux personnes désireuses d’acheter un nouveau véhicule. Or, l’intérêt est généralement au rendez-vous : en temps normal, pas moins d’un demi-million de visiteurs sillonnent les allées du Salon pour découvrir les différentes marques. Ceux qui avaient déjà acheté leur billet recevront une invitation pour la prochaine édition.

Quelles auraient été les tendances ?

L’an dernier, nous avions pu constater que le nombre de véhicules électriques (purement électriques ou hybrides) présentés était en hausse constante. Ils ne sont en effet plus réservés aux amateurs d’automobiles fortunés, car la tendance aux véhicules électriques se marque aussi dans le segment des modèles plus abordables. Un bon exemple en est la Volkswagen ID.3, sortie au mois de septembre 2020. Il est très probable que l’accent soit cette année encore mis sur les véhicules électriques, les voitures autonomes et les véhicules partagés. Il faudra en revanche attendre jusqu’au mois de janvier pour connaître les promotions concoctées par les constructeurs.