Foire aux Questions

Avec l’assurance Funérailles, vous épargnez pendant 10, 15 ou 20 ans un montant de votre choix qui sera versé à vos proches ou à l’entrepreneur de pompes funèbres après votre décès. Ce montant augmente chaque année de 1 % si vous optez pour un paiement périodique et de 0,25 % si vous choisissez un paiement unique. Si vous décédez avant d’avoir épargné la totalité du montant, les bénéficiaires recevront quand même le capital assuré. Cet argent peut servir à payer votre enterrement ou votre crémation. Vos proches ne devront ainsi pas se préoccuper de l’aspect financier de votre départ et pourront se concentrer sur leur deuil.

Le coût moyen d’un enterrement se situe entre 4 600 et 6 000 € et peut même grimper jusqu’à 10 000 € si vous comptez la réception et d’autres aspects.

Vous devez avoir au moins 18 ans pour souscrire une assurance Funérailles. Vous pouvez toutefois souscrire une assurance pour une autre personne âgée de moins de 18 ans. Vos propres enfants (à partir de 6 mois) sont automatiquement assurés pour un capital fixe de 2 500 €. Il n’y a pas d’âge maximum pour souscrire notre assurance Funérailles. Vous pouvez toutefois opter pour un paiement périodique ou unique jusqu’à 75 ans. Passé 75 ans, vous ne pouvez plus choisir que le paiement d’une prime unique.

Non, vous pouvez souscrire cette assurance quel que soit votre état de santé. Nous n’exigeons pas de certificat médical.

Les enfants jusqu’à 18 ans sont coassurés gratuitement. Et ce, à partir de 6 mois.

Nous ne proposons malheureusement pas d’assurance aux personnes qui vivent à l’étranger de manière continue pendant plus de 2 mois, à moins que leur résidence principale soit toujours en Belgique et que le transfert soit effectué sur un compte belge.

Vous choisissez le montant que vous voulez assurer et le mode de paiement : mensuel ou annuel. Votre prime ne sera jamais majorée.

Si vous décédez à l’étranger, nous prenons en charge le rapatriement de votre dépouille en Belgique jusqu’à 7 500 €. Cette charge n’incombe ainsi pas à votre famille. Vos enfants jusqu’à 18 ans sont inclus dans le rapatriement.

Vous êtes assuré dès le premier paiement de votre prime. En cas de décès accidentel, nous versons l’intégralité du capital. En cas de décès des suites d’une maladie au cours des deux premières années suivant la date de début de la prime, nous versons un montant limité (1 à 6 mois : la somme des primes déjà versées, 6 à 12 mois : 25 % du capital assuré, 12 à 18 mois : 50 % du capital assuré, 18 à 24 mois : 75 % du capital assuré, à partir de 24 mois : 100 % du capital assuré). Nous n’indemnisons pas le suicide et l’euthanasie pendant la première année de couverture ni le décès résultant de la participation à des émeutes.

Oui, vous payez une prime mensuelle ou annuelle fixe.

Non, vous êtes libre de choisir l’entrepreneur de pompes funèbres que vous voulez.

Discutez d’abord des détails et du budget de vos funérailles avec votre entrepreneur de pompes funèbres. Souscrivez ensuite une assurance funérailles pour ce montant. Au décès de l’assuré, le capital épargné sera versé au bénéficiaire, qui pourra choisir ce qu’il en fera.

Le montant assuré peut être versé à l’un de vos proches ou à votre entrepreneur de pompes funèbres. Vous avez désigné vous-même cette personne comme bénéficiaire. Ce nom figure dans votre demande d’assurance et/ou dans les conditions particulières. Si aucun bénéficiaire n’a été désigné, le montant assuré sera versé au preneur d’assurance ou à ses héritiers.

Vous devez en informer votre assureur par écrit et cesser de payer votre prime. Deux possibilités s’offrent alors à vous. Ou vous laissez le montant que vous avez épargné jusque-là pour que vos bénéficiaires le reçoivent à votre décès, ou vous demandez à ce qu’il vous soit reversé. En raison du caractère anticipé de cette demande, ce montant sera inférieur au montant épargné, ce qui ne constitue pas un choix avantageux.

Non, vous pouvez résilier votre assurance à tout moment. Il n’y a pas de date d’expiration comme pour les autres assurances.

Il n’est possible de racheter totalement ou partiellement le contrat que si la valeur théorique du rachat est supérieure à 30 euros. Ce montant est lié à l’indice santé des prix à la consommation et est en tout cas bien inférieur au montant épargné. Nous vous le déconseillons donc fortement.

Général

Avec l’assurance Funérailles, vous épargnez pendant 10, 15 ou 20 ans un montant de votre choix qui sera versé à vos proches ou à l’entrepreneur de pompes funèbres après votre décès. Ce montant augmente chaque année de 1 % si vous optez pour un paiement périodique et de 0,25 % si vous choisissez un paiement unique. Si vous décédez avant d’avoir épargné la totalité du montant, les bénéficiaires recevront quand même le capital assuré. Cet argent peut servir à payer votre enterrement ou votre crémation. Vos proches ne devront ainsi pas se préoccuper de l’aspect financier de votre départ et pourront se concentrer sur leur deuil.

Le coût moyen d’un enterrement se situe entre 4 600 et 6 000 € et peut même grimper jusqu’à 10 000 € si vous comptez la réception et d’autres aspects.

Vous devez avoir au moins 18 ans pour souscrire une assurance Funérailles. Vous pouvez toutefois souscrire une assurance pour une autre personne âgée de moins de 18 ans. Vos propres enfants (à partir de 6 mois) sont automatiquement assurés pour un capital fixe de 2 500 €. Il n’y a pas d’âge maximum pour souscrire notre assurance Funérailles. Vous pouvez toutefois opter pour un paiement périodique ou unique jusqu’à 75 ans. Passé 75 ans, vous ne pouvez plus choisir que le paiement d’une prime unique.

Non, vous pouvez souscrire cette assurance quel que soit votre état de santé. Nous n’exigeons pas de certificat médical.

Les enfants jusqu’à 18 ans sont coassurés gratuitement. Et ce, à partir de 6 mois.

Nous ne proposons malheureusement pas d’assurance aux personnes qui vivent à l’étranger de manière continue pendant plus de 2 mois, à moins que leur résidence principale soit toujours en Belgique et que le transfert soit effectué sur un compte belge.

Vous choisissez le montant que vous voulez assurer et le mode de paiement : mensuel ou annuel. Votre prime ne sera jamais majorée.

Si vous décédez à l’étranger, nous prenons en charge le rapatriement de votre dépouille en Belgique jusqu’à 7 500 €. Cette charge n’incombe ainsi pas à votre famille. Vos enfants jusqu’à 18 ans sont inclus dans le rapatriement.

Vous êtes assuré dès le premier paiement de votre prime. En cas de décès accidentel, nous versons l’intégralité du capital. En cas de décès des suites d’une maladie au cours des deux premières années suivant la date de début de la prime, nous versons un montant limité (1 à 6 mois : la somme des primes déjà versées, 6 à 12 mois : 25 % du capital assuré, 12 à 18 mois : 50 % du capital assuré, 18 à 24 mois : 75 % du capital assuré, à partir de 24 mois : 100 % du capital assuré). Nous n’indemnisons pas le suicide et l’euthanasie pendant la première année de couverture ni le décès résultant de la participation à des émeutes.

Oui, vous payez une prime mensuelle ou annuelle fixe.

Non, vous êtes libre de choisir l’entrepreneur de pompes funèbres que vous voulez.

Discutez d’abord des détails et du budget de vos funérailles avec votre entrepreneur de pompes funèbres. Souscrivez ensuite une assurance funérailles pour ce montant. Au décès de l’assuré, le capital épargné sera versé au bénéficiaire, qui pourra choisir ce qu’il en fera.

Le montant assuré peut être versé à l’un de vos proches ou à votre entrepreneur de pompes funèbres. Vous avez désigné vous-même cette personne comme bénéficiaire. Ce nom figure dans votre demande d’assurance et/ou dans les conditions particulières. Si aucun bénéficiaire n’a été désigné, le montant assuré sera versé au preneur d’assurance ou à ses héritiers.

Vous devez en informer votre assureur par écrit et cesser de payer votre prime. Deux possibilités s’offrent alors à vous. Ou vous laissez le montant que vous avez épargné jusque-là pour que vos bénéficiaires le reçoivent à votre décès, ou vous demandez à ce qu’il vous soit reversé. En raison du caractère anticipé de cette demande, ce montant sera inférieur au montant épargné, ce qui ne constitue pas un choix avantageux.

Non, vous pouvez résilier votre assurance à tout moment. Il n’y a pas de date d’expiration comme pour les autres assurances.

Il n’est possible de racheter totalement ou partiellement le contrat que si la valeur théorique du rachat est supérieure à 30 euros. Ce montant est lié à l’indice santé des prix à la consommation et est en tout cas bien inférieur au montant épargné. Nous vous le déconseillons donc fortement.

Vous avez des questions ou besoin d'aide ? Nous sommes heureux de vous aider